Les sirènes



"Encore une fois, je fis ce rêve où je plongeai dans le bleu de l’océan. À quelques mètres de la surface, je pouvais déjà apercevoir les nombreuses espèces de poissons multicolores tournoyer autour de moi. Je laissai mon esprit s’imprégner de ce spectacle époustouflant. Je poursuivis ensuite ma plongée dans les profondeurs de l’océan, me laissant entraîner activement par le courant. Les rayons du soleil s’étaient quelque peu effacés, me rappelant que mon voyage ne faisait que commencer. Là, je me retrouvai dans un univers magique. La faune et la flore sous-marine m’accueillirent avec une curiosité non dissimulée.


Je me baladai autour des récifs de corail pour admirer les monstres marins qui m’entraînèrent dans les ténèbres des abysses. Il faisait plus sombre et plus froid, mais pourtant mes yeux et mon corps semblaient être parfaitement adaptés à ces conditions. J’arrivai à ma destination finale où je rencontrai de magnifiques sirènes, aussi belles les unes que les autres. Elles m’invitèrent à les suivre et lorsque ma main toucha l’une d’elles, je m’aperçus alors que j’étais moi-même une sirène." (Extrait du roman Femmes de pouvoir tome 2)


Les sirènes nous fascinent car elles représentent l’inconnu, le mystique et le dangereux prédateur derrière un visage gracieux. Ces créatures nous inspirent de la même manière dont elles ont capturé le cœur des marins pour les entraîner sous les vagues turquoises.



Dans le folklore médiéval et scandinave, une sirène est une créature légendaire mi-femme mi-poisson, tandis que dans la mythologie grecque, une sirène est une créature mi-femme mi-oiseau.



Un peu d'histoire (source: mystikart.e-monsite.com)


Les sirènes inspirent depuis l'antiquité. D'abord mi-femmes mi-oiseaux, elles deviennent mi-femmes mi-poissons suite à un concours de chant contre les Muses (leurs mères). Leur défaite leur coûtera leurs ailes et les plongera dans les eaux où la plupart se changeront en rocher. Les survivantes quant à elles seront dotées d'une queue de poisson et s'établiront sur les rivages et les récifs.

On s'accorde à attribuer aux sirènes le don de la beauté et celui du chant, qui en font des séductrices irrésistibles pour les marins qui s'en approchent. Certains mythes justifient cette attitude par le fait qu'elles sont de grandes amoureuses. On les représente souvent comme de jolies demoiselles à la queue argentée, qui peignent leurs tresses luxueuses dans un repos serein le long d'un rivage tranquille.



Selon les légendes, elles emmènent les marins vers le fond des mers, où ils meurent noyés, ou restent pour les servir, comme hypnotisés par leur chant. On dit aussi qu'elles attirent les bateaux qui s'échouent sur les récifs, ou encore que leur voix procure une joie tellement forte que cela tue celui qui l'entend. Ainsi, ces déesses jouent sans vergogne avec l'affection des marins, leur offrant douceur mais ne leur apportant que la mort.

Afrique et Caraïbes (source wikipedia.org)


Dans le vaudou haïtien, la sirène est Mami Wata, d'après les rituels dédiés à la déesse des Eaux pour la fécondité de la femme et dont la principale demeure est l’Océan. Elle est aussi appelée Lemanja, un culte spécial lui est même consacré (en Haïti, elle n’est pas appelée Iemanja, mais plutôt Simbi ; Iemanja est plus utilisé à Cuba ou au Brésil). C’est la mère des eaux, déesse crainte des pêcheurs, elle symbolise aussi bien la mer nourricière que l’océan destructeur.


Mami Wata est avant tout une divinité éwé, dont le culte est très présent sur la côte atlantique du Togo (mais aussi au Nigeria, au Cameroun, au Congo-Brazzaville) où elle symbolise la puissance suprême, de même que la déesse Durga du panthéon hindouiste symbolise la shakti. Mami Wata est souvent représentée en peinture où elle figure sous les traits d’une sirène ou d’une belle jeune femme brandissant des serpents dans tous ses côtés.



Earthland


L’eau est source de vie, sans elle, aucune vie ne serait possible. L’eau est notre bien le plus précieux, et c'est aussi un élément magique, le passage du monde des humains au monde des esprits marins. Les eaux abritent certains des esprits les plus répandus et les plus puissants.


Mamissi est une prêtresse sirène, la Reine-mère des génies de l’eau, la Maîtresse des forces de la mer. Elle possède des pouvoirs suprêmes, et elle a la capacité de doter un individu de pouvoirs surnaturels.


Elle a une armée de guerrières aux pouvoirs redoutables dont la mission sacrée est la protection d’Earthland contre l’invasion de Darkland, la cité des ténèbres. Les guerrières de Mamissi possèdent une âme immortelle et ont, de ce fait, le don de rendre un individu éternel. Mais pour cela, il faut être digne de l’amour de l’une d’elles.


Fidlos (filles de l’eau) = génies féminins de l’eau (sirènes, ondines, nymphes) au service de Mamissi, qui possèdent des pouvoirs hors du commun.


Il existe une hiérarchie entre les Fidlos :

Les Watas sont les serviteurs en chef de Mamissi

Les Nalés sont les subalternes