Le cri de la banshee

Mis à jour : mars 8

"Elle sentit tout à coup un souffle glacial la pénétrer — le même que dans sa chambre plus tôt. Les pulsations de son cœur s’accélérèrent. Elle resta là un instant, tétanisée par la peur. Instinctivement, elle releva la tête et l’aperçut. La fille à la magnifique robe de princesse. Celle qu’elle avait vue dans sa chambre. Et la même fille qu’elle avait aperçue la veille au soir. Sally. Sa mémoire lui revint d’un seul coup. Elle ferma les yeux pour tenter de chasser ses images de son esprit puis les rouvrit. La fille se tenait droit devant elle. Sur son visage pâle, la terreur et la tristesse s’étaient figées.


– Aide-moi ! souffla-t-elle d’une voix sortie d’outre-tombe, qui lui donna la chair de poule.


Puis la jeune fille grimpa l’escalier en flottant. Malgré la peur qui l’enserrait, Saphira fut gagnée par la curiosité. Il fallait qu’elle sache qui était cette fille et ce qu’elle lui voulait. Elle gravit rapidement les marches pour tenter de la rattraper. La forme se retournait de temps à autre pour s’assurer qu’elle la suivait toujours. Elle s’arrêta au deuxième étage puis disparut dans le sombre couloir. Arrivée au sommet des marches et essoufflée, Saphira s’arrêta un moment pour reprendre sa respiration. Elle s’avança ensuite dans la grande allée obscure, réprimant l’angoisse qui la contractait.


Elle n’avait pourtant pas à avoir peur car à cet étage se trouvaient sa chambre et celles des autres membres de la famille royale. Elle ne comprenait d’ailleurs pas pourquoi il faisait aussi noir alors que le château était baigné par la lumière éclatante du jour. À mi-chemin, elle entendit une litanie — dont les paroles s’imprégnaient dans sa mémoire — flotter dans l’obscurité jusqu’à ses oreilles.


Je lui ai offert mon cœur

Je lui ai donné mon corps

Mais il a vendu mon âme


Puis la chanson fut remplacée par des sanglots étouffés. Saphira sentit un frisson indescriptible lui parcourir le corps. Puis elle revit enfin la fille, assise par terre, lui tournant le dos.


– Sally ? avança-t-elle d’une voix prudente.


Pour toute réponse, cette dernière se mit à se balancer d’avant en arrière en redoublant de pleurs. Poussée par une poignante compassion et armée d’une forte dose de courage, Saphira s’approcha d’elle prudemment et posa doucement la main sur son épaule pour attirer son attention. Les sanglots de Sally cessèrent immédiatement, et encore une fois, elle s’évapora. À sa place gisait le corps d’un homme, au cœur arraché de sa poitrine et aux orbites vides et sanglantes. Saphira lâcha un cri terrifiant qui retentit dans le château. Lorsqu’elle se calma enfin, elle ne vit plus rien que le sombre couloir. Tout était redevenu normal. (Extrait du roman Le gardien de ses rêves)



Un peu d'histoire


Une banshee est une créature surnaturelle de la mythologie celtique irlandaise qui, selon les légendes, est un fantôme lié à une famille. Elle apparaît sous les traits d'une femme blafarde à la chevelure éparse et aux yeux rouges larmoyants, vêtue d'une longue robe verte et d'un manteau gris.


Cette créature est considérée comme une messagère de l'outre-monde, qui vient annoncer la mort prochaine d'un individu, en poussant des cris stridents pour exprimer sa souffrance.


Cet esprit de la mort pourrait être à l’origine des légendes urbaines telles que la Dame Blanche, ou les auto-stoppeuses fantômes.

Dans Le gardien de ses rêves


"Elle se glissa hors de sa chambre et traversa en silence le couloir dans l’obscurité. Elle se rendit directement dans la chambre du prince et se faufila dans la pénombre, en prenant soin de refermer la porte derrière elle. Là, guidée par la pâle clarté de la lune, elle l’aperçut, profondément endormi dans son grand lit, le visage tourné vers elle. Elle s’approcha doucement et s’accroupit près du lit pour le contempler. Ses cheveux blonds ébouriffés et ses traits sereins lui conféraient une beauté angélique.


Il dormait si innocemment qu’elle hésita, l’espace d’une brève seconde, à sortir le couteau dissimulé dans la poche de sa robe de chambre. Elle s’efforça de reprendre ses esprits et se rappela la raison de sa présence auprès de lui. Venger sa propre mort en tuant celui qui avait vendu son âme. À cette pensée, elle fut submergée par la colère et l’amertume. Elle devait en finir au plus vite. Après un dernier regard vers Tah’ryll, elle leva sur lui sa main armée du poignard, puis l’enfonça profondément dans sa poitrine. Le corps de ce dernier tressauta sous l’impact, il exhala un faible soupir et ne bougea plus. Bouleversée, elle se contenta d’observer le sang noir qui s’échappait de sa poitrine."



Sally Wakefield est une jeune fille amoureuse d'un prince maudit qui, pour survivre, est contraint de copuler avec des jeunes filles vierges afin d'offrir leurs âmes à son démon.


Incapable de quitter le monde des vivants, Sally est condamnée à errer dans le château jusqu'à ce que justice lui soit rendue.