top of page

Vampire, vous avez dit vampire ?

Dans une grotte perchée sur une montagne, au cœur de l’obscurité, Brett Davenport se réveilla enfin. La mort de l’Ancien venait de le tirer de cinquante-cinq ans de silence et de sommeil. Il prit une profonde inspiration pour remplir ses poumons d’oxygène, comme s’il respirait pour la première fois, depuis sa mort, à vingt et un ans.

Il se souvenait avec beaucoup de précision des circonstances de sa fin tragique : le dernier rituel ; la déception de son père ; les cris de sa mère ; et enfin les larmes de son meilleur ami, Allanis Rosario El Meidah.

Le vainqueur et nouveau Gardien du Temple. Celui qui avait pris sa place sur le trône.

Le trône qui lui revenait de droit.

La rage et la soif de vengeance le submergèrent, et d’un bond il se redressa dans son cercueil, et ouvrit ses paupières pour dévoiler des yeux limpides comme le cristal, qui s’adaptèrent aussitôt aux ténèbres de sa demeure.

Brett remarqua instantanément qu’il était entouré de chauves-souris, suspendues au plafond, juste au-dessus de sa tête. Elles étaient immobiles et l’observaient de leurs yeux rouges, attendant ses ordres.

Il comprit qu’elles avaient veillé sur son sommeil et étaient là pour le servir, telle une armée toujours aux aguets. Celle qui l’aiderait à venger sa propre mort et réclamer son trône.

Mais avant, il devait apaiser cette sensation de vide au creux de son estomac qui le torturait. Il avait faim. Et cette faim était tenace et impérieuse, mobilisant toute pensée, et lui rappelant amèrement ce dont il avait maintenant besoin pour survivre.

De sang.

Et pas n’importe lequel : le sang de sorcière. (Extrait Beauté Fatale)



Un peu d'histoire


Les vampires sont des êtres mythologiques maléfiques qui parcourent le monde la nuit à la recherche de personnes dont ils se nourrissent du sang. Ce sont peut-être les monstres classiques les plus connus de tous. La plupart des gens associent les vampires au comte Dracula, le personnage légendaire et suceur de sang du roman épique de Bram Stoker, Dracula, qui a été publié en 1897. Mais l'histoire des vampires a commencé bien avant la naissance de Stoker.


Qu'est-ce qu'un vampire ?


Il y a presque autant de caractéristiques différentes des vampires qu'il y a de légendes de vampires. Mais la principale caractéristique des vampires (ou vampyres) est qu'ils boivent du sang humain. Ils drainent généralement le sang de leur victime à l'aide de leurs crocs acérés, les tuant et les transformant en vampires.


En général, les vampires chassent la nuit car la lumière du soleil affaiblit leurs pouvoirs. Certains peuvent avoir la capacité de se transformer en chauve-souris ou en loup. Les vampires ont une super force et ont souvent un effet hypnotique et sensuel sur leurs victimes. Ils ne peuvent pas voir leur image dans un miroir et ne projettent aucune ombre.


Vlad l'Empaleur



On pense que Bram Stoker a nommé le comte Dracula d'après Vlad Dracul, également connu sous le nom de Vlad l'Emapleur. Vlad Dracul est né en Transylvanie, en Roumanie. Il a gouverné la Valachie, en Roumanie, par intermittence de 1456 à 1462.

Certains historiens le décrivent comme un dirigeant juste, mais brutalement cruel, qui a vaillamment combattu l'Empire ottoman. Il a gagné son surnom parce que sa façon préférée de tuer ses ennemis était de les empaler sur un pieu en bois.


Selon la légende, Vlad Dracul aimait dîner au milieu de ses victimes mourantes et tremper son pain dans leur sang. On ne sait pas si ces histoires sanglantes sont vraies. Beaucoup de gens pensent que ces histoires ont stimulé l'imagination de Stoker pour créer le comte Dracula, qui était également de Transylvanie. Ce dernier suçait le sang de ses victimes et pourrait être tué en lui enfonçant un pieu dans le cœur.


Mais, selon Elizabeth Miller, experte de Dracula , Stoker n'a pas fondé la vie du comte Dracula sur Vlad Dracul. Néanmoins, les similitudes entre les deux sont intrigantes.


Les vampires sont-ils réels ?


La superstition des vampires a prospéré au Moyen Âge, alors que la peste faisait des ravages en décimant des villes entières. La maladie laissait souvent des lésions buccales saignantes sur ses victimes, ce qui, pour les non-instruits, était un signe certain de vampirisme.


Il n'était pas rare qu'une personne atteinte d'une maladie physique ou émotionnelle inconnue soit qualifiée de vampire. De nombreux chercheurs ont désigné la porphyrie, une maladie du sang qui peut provoquer de graves cloques sur la peau exposée au soleil, comme une maladie qui pourrait avoir été liée à la légende des vampires.


Certains symptômes de la porphyrie peuvent être temporairement soulagés par l'ingestion de sang. D'autres maladies accusées de promouvoir le mythe du vampire incluent la rage ou le goitre.


Lorsqu'un vampire présumé mourait, son corps était souvent exhumé pour rechercher des signes de vampirisme. Dans certains cas, un pieu était enfoncé dans le cœur du cadavre pour s'assurer qu'il restait mort. D'autres récits décrivent la décapitation et l'incendie des cadavres de vampires présumés jusqu'au XIXe siècle.


Le cas de Mercy Brown



Mercy Brown pourrait rivaliser avec le comte Dracula en tant que vampire le plus notoire. Contrairement au comte Dracula, cependant, Mercy était une personne réelle. Elle vivait à Exeter, Rhode Island, et était la fille de George Brown, un fermier.


Après que George ait perdu de nombreux membres de sa famille, dont Mercy, à la fin des années 1800 à cause de la tuberculose, sa communauté a utilisé Mercy comme bouc émissaire pour expliquer leur mort. Il était courant à cette époque de blâmer plusieurs morts dans une famille sur les "morts-vivants". Les corps de chaque membre de la famille décédé étaient souvent exhumés et recherchés pour des signes de vampirisme.


Lorsque le corps de Mercy a été exhumé et n'a pas montré de décomposition grave (ce qui n'est pas surprenant, puisque son corps a été placé dans une voûte au-dessus du sol pendant un hiver de la Nouvelle-Angleterre), les habitants de la ville l'ont accusée d'être un vampire et de rendre sa famille malade à cause de sa tombe glaciale. Ils lui ont coupé le cœur, l'ont brûlé, puis ont donné les cendres à son frère malade. Il n'est peut-être pas surprenant qu'il décède peu de temps après.


Des vampires réels ?



Bien que la science moderne ait fait taire les peurs liées aux vampires du passé, les gens qui se disent vampires existent bel et bien. Ce sont des gens d'apparence normale qui boivent de petites quantités de sang dans un effort (peut-être malavisé) pour rester en bonne santé.

Des communautés de vampires existent bel et bien dans le monde et peuvent être trouvées sur Internet.

Certains vampires n'ingèrent pas de sang humain mais prétendent se nourrir de l'énergie des autres. Beaucoup déclarent que s'ils ne se nourrissent pas régulièrement, ils deviennent agités ou déprimés.


En conclusion, les vampires sont devenus populaires après la publication de Dracula . Depuis lors, le personnage légendaire du comte Dracula a fait l'objet de nombreux films, livres et émissions de télévision. Étant donné la fascination que les gens ont pour tout ce qui concerne l'horreur, les vampires, réels ou imaginaires, continueront probablement à habiter la terre pendant des années.


Source

History.com